Amorçage en mode mono-utilisateur (Linux Classic)

Niveau d’expertise : Avancé

L’amorçage en mode mono-utilisateur est généralement réservé aux situations d’urgence comme la perte du mot de passe racine. Cette procédure concerne les serveurs Linux Classic. Pour réinitialiser le mot de passe racine d’un Smart Server, veuillez créer un billet de soutien technique.

Veuillez noter qu’un commutateur KVM IP est indispensable à l’amorçage d’un serveur distant en mode mono-utilisateur. Pour en commander un, veuillez consulter l’article correspondant de notre base de connaissance.

Une fois que vous avez reçu vos renseignements d’accès KVM IP par courriel, connectez-vous à l’interface KVM/IP. Une fenêtre affichera la sortie vidéo de votre serveur.

1.png

Réamorcez votre serveur en cliquant sur les touches Ctrl-Alt-Suppr.

2.png

Attendez que le réamorçage soit terminé. Lorsque le réamorçage sera terminé et que le serveur aura effectué un autotest, vous verrez un écran de GRUB. Interrompez-le en appuyant sur n’importe quelle touche. (Votre écran de GRUB peut être différent selon la version installée.)

3.png

Sélectionnez le noyau que vous voulez amorcer. Généralement, le noyau à utiliser est le premier de la liste. Appuyez sur la touche « E » pour modifier l’entrée sélectionnée.

4.png

Si vous exécutez CentOS, ajoutez ces termes à la fin de la ligne :

single fastboot

Le terme « single » désigne l’amorçage en mode mono-utilisateur, et « fastboot » est utilisé pour passer outre certaines parties de la séquence d’amorçage. Cela est utile si votre système est constamment occupé par une vérification du système de fichier.

5.png

Si vous exécutez Debian ou Ubuntu, ajoutez ce terme à la fin de la ligne :

init=/bin/bash

6.png

 

Après avoir effectué ces modifications, appuyez sur la touche Entrée pour revenir au menu d’amorçage, puis utilisez « b » pour amorcer.

Le serveur s’amorcera en mode mono-utilisateur, et vous pourrez effectuer les modifications voulues. Veuillez faire preuve de prudence en effectuant ces modifications, car les données perdues ou supprimées ne pourront pas être récupérées.

Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

0 Commentaires

Cet article n'accepte pas de commentaires.
Réalisé par Zendesk